Vous êtes ici

Berne désignée « Fair Trade Town »

13 février 2017
FTT Team

À partir d’aujourd’hui, Berne est la première grande ville de Suisse à porter officiellement le titre de Fair Trade Town. C’est à la Haute école spécialisée bernoise que les membres du conseil municipal Reto Nause et Franziska Teuscher ont reçu la précieuse distinction des mains de Tobias Meier, président de Swiss Fair Trade.

Plus de 160 personnes issues du monde de l’économie, de la politique et de l’éducation ont participé à la cérémonie de remise de la distinction à la Haute école spécialisée bernoise. Après quelques brefs exposés tenus par différents acteurs Fair Trade, la ville a officiellement obtenu la distinction Fair Trade Town. La manifestation réussie s’est terminée par un copieux apéritif Fair Trade au cours duquel les invités ont pu poursuivre leurs échanges de points de vue dans le cadre de discussions animées.

«En tant que capitale, Berne peut servir de modèle et souligner son soutien en faveur de conditions de travail plus justes dans les pays de provenance», explique Reto Nause (PDC), membre du conseil municipal. Par le biais de cette distinction, il souhaite renforcer l’engagement sociopolitique de la ville: «Avec le projet Fair Trade Town, Berne peut se positionner en tant que ville écologique, sociale, créative et en pleine croissance, en accord avec la vision de la stratégie 2020 du conseil municipal. Elle peut en outre participer à une campagne internationale axée sur la durabilité à des coûts acceptables. Enfin, cette distinction représente un argument de plus pour faire la promotion de la ville.»

En l’espace d’une année à peine, la ville de Berne est parvenue à remplir les cinq critères requis pour devenir Fair Trade Town. Au cours des derniers mois, plus de 100 entreprises, écoles, crèches, hôpitaux, hôtels, restaurants, cafés et institutions ont été convaincus d’intégrer des produits issus du commerce équitable dans leur assortiment. Des milliers d’habitants et d’habitantes ont été sensibilisés à la consommation durable et équitable au moyen de séances d’informations, d’activités et d’articles sur le sujet.

Dans son discours, Monica Rubiolo, du Secrétariat d’État à l’économie (SECO), qui soutient la campagne, a parlé du Fair Trade du point de vue de la politique du développement et a expliqué pourquoi le SECO s’engage pour ce thème : «Le Fair Trade contribue très directement à lutter contre la pauvreté dans les pays du sud. Des études montrent que le commerce équitable a de très nombreux impacts positifs : en plus de revenus plus élevés pour les petits producteurs, on peut citer comme effets positifs du commerce équitable des conditions de travail plus saines et plus sûres, une meilleure position de la femme, la démocratisation et la participation, l’encouragement à la mise en place de structures de coopérative ainsi que des infrastructures améliorées dans les villages.»

Avec cette distinction, la ville pose un jalon important en faveur d’un monde socialement plus juste et contribue fortement à promouvoir une consommation durable et responsable. Berne est ainsi la troisième commune suisse à obtenir la distinction Fair Trade Town.
20 autres communes ont entrepris les démarches pour devenir Fair Trade, dont les villes de Will (SG), Delémont, Frutigen ou Capriasca.

Photo : Les membres du conseil municipal bernois Reto Nause et Franziska Teuscher reçoivent la distinction Fair Trade Town des mains de Tobias Meier, président de Swiss Fair Trade.
Copyright mis à disposition par ©Wirtschaftsraum Bern