Sie sind hier

Fair Trade Town: Communes équitables, solidaires et responsables

Montag, 1. Mai 2017
FTT Team
Montag, 1. Mai 2017
FTT Team

exaequo - journal des Magasins du Monde

Le 13 février dernier, Berne est devenue la troisième ville de Suisse à porter le titre de Fair Trade Town, rejoignant ainsi les 1700 communes qui ont reçu cette distinction dans le monde. L’Association romande des Magasins du Monde est membre de Swiss Fair Trade (SFT) qui porte la campagne Fair Trade Town. Comment avance cette campagne en Suisse romande ? Les équipes des Magasins du Monde de Delémont, Montreux, Porrentruy et La Chaux-de-Fonds nous livrent leur témoignage.

Chacun peut participer à Fair Trade Town et prendre l’initiative de faire de sa ville ou de sa commune une Fair Trade Town (FTT). Plusieurs communes de Suisse romande se sont intéressées à l’obtention de la distinction. Qu’en est-il à Delémont, Montreux, Porrentruy et La Chaux-de-Fonds, communes où un Magasin du Monde s’est impliqué dans la démarche FTT ?

En 2015, Delémont est la première ville suisse qui s’intéresse à la démarche

Un politicien local intéressé par la démarche FTT dépose au Conseil de ville une motion qui sera acceptée le 27 avril 2015. L’équipe du Magasin du Monde qui soutient la démarche incite les différents commerces de Delémont à se fournir en produits équitables en préparant un modèle de lettre pour sensibiliser les cafés, restaurants, hôtels, administrations publiques, musées, bibliothèques à l’effort commun que représente l’obtention de la distinction. En 2015, la presse annonce à tort que Delémont a décroché la distinction. Pour Michèle, du Magasin du Monde de Delémont, la suite n’a été que déconvenues : « Nous n’avons pas eu de nouvelles des lettres qui auraient dû être envoyées par Swiss Fair Trade. Aucun commerçant ne s’est adressé à nous consécutivement à ces démarches pour s’approvisionner en produits équitables. Le politicien qui avait réussi à faire passer la motion a déménagé. Au sein du magasin, l’investissement demandé pour lancer une réelle dynamique et trouver d’autres relais était gigantesque par rapport aux forces actives. Nous n’avons plus eu le temps d’entamer d’autres démarchages. Actuellement, ce sont majoritairement des élans individuels qui répondent à la démarche FTT. Cette initiative est importante, mais un Magasin du Monde ne peut pas porter un tel élan seul. Il aurait fallu constituer un groupe de travail ! »

Non-entrée en matière de Porrentruy, La Chaux-de-Fonds et Montreux

A Porrentruy, le projet FTT n’a pas été accepté par le Conseil de ville. La motion tombait mal dans l’agenda politique de la commune qui venait d’obtenir son statut de Cité de l’énergie et procédait à une réforme de ses services communaux. Les bénévoles du Magasin du Monde avaient démarché de nombreuses entreprises mais ont le sentiment qu’un groupe de travail aurait été nécessaire pour les soutenir.

A La Chaux-de-Fonds, deux motions déposées au Conseil général de la Ville, l’une pour FTT et l’autre pour encourager les achats publics responsables, selon la démarche de Solidar (membre de SFT) ont été refusées. Les finances de la Ville sont dans le rouge et selon le classement de Solidar, La Chaux-de-Fonds se classe avant-dernière en Suisse romande pour les achats publics équitables. Pour Anne, responsable du Magasin du Monde, « il faudra attendre des jours meilleurs pour la Ville et de nouvelles autorités plus à même d’entreprendre la démarche ».

A Montreux, le projet présenté juste après que la commune s’est investie dans un projet de réduction de la consommation de l’éclairage public a également échoué au législatif communal. L’équipe du Magasin du Monde continue toutefois de fournir les commerces et entreprises alentour en produits équitables.

Comme le montrent ces exemples, la démarche FTT a un certain potentiel mais n’a pas encore eu le succès escompté en Suisse romande. En effet, de nombreuses distinctions communales entrent en concurrence (villes et villages fleuris, Green award, Cité de l’énergie, etc.) et demandent toutes un fort investissement en temps et en énergie. Les équipes des Magasins du Monde sont très ouvertes à la démarche mais attendent un soutien efficace des responsables de la campagne FTT. Ceux-ci ont d’ailleurs empoigné ce problème et ont lancé un nouveau système d’ambassadeurs et de parrainages. Affaire à suivre...!